Aphorismes de Serge Gainsbourg

vendredi 22 août 2008
Si j’avais à choisir entre une dernière femme et une dernière cigarette, je choisirais la cigarette : on la jette plus facilement !

L’amour est aveugle et sa canne est rose.

Juif : ce n’est pas une religion.
Aucune religion ne fait pousser un nez comme ça.

Ma mère était belle, mon père aussi, je ne vois donc pas d’où peut venir ma laideur...Peut-être de mon chien...

La connerie, c’est la décontraction de l’intelligence.

Quand on a tout, on n’a rien, d’où mon désespoir.

J’ai besoin d’être toujours en mouvement.
Au premier arrêt image, je sais que je vais crever.

Les femmes, au fond et au fion, adorent les misogynes.

Doit-on dire un Noir ou un homme de couleur ? Tout ceci n’est pas clair.

Prendre les femmes pour ce qu’elles ne sont pas et les laisser pour ce qu’elles sont.

Je ne veux plus entendre que le silence.

Caresses et coups de poing dans la gueule sont les pleins et les déliés de l’amour.

L’amitié est imbaisable et c’est là que je me fais baiser.

Je serai fusillé d’une balle rouillée et mourrai du tétanos.

Pendant les trente premières années de ma vie, la société m’a entretenu.
Je peux bien assumer les autres, maintenant.

La vie me tuera et, peut-être, le moment venu, serai-je heureux d’être sa victime.
D’autres meurent du cancer ou d’une attaque cardio-vasculaire.

Moi je mourrai d’une maladie très simple :
le retrait exténué de la vie.

Jamais je ne me suis aussi bien entendu qu’avec personne.

J’ai tout réussi sauf ma vie.

Je ne sais pas si Dieu a créé les hommes.
Ce dont je suis sûr, c’est que l’homme a créé les dieux.

La politique a ses impératifs et ses imperators.

C’est une affaire sérieuse que l’amour.
L’amour, comme les lettres qui ont du corps, se fait avec des pleins et des déliés. Il implique les caresses et les coups. La langue et la cravache.

On frappe, l’on vous résiste, on se fait griffer.

Je crois personnellement qu’il faut soumettre
ou se soumettre.

J’ai retourné ma veste quand je me suis aperçu qu’elle était doublée de vison.

J’arrête de fumer. Toutes les cinq minutes.

L’ennui ? une position aristocratique.

Le danger, c’est la conscience de la mort.

La laideur est supérieure à la beauté en ceci qu’elle dure.

La rétine est plus précieuse que le tympan.
Sauf pour les myopes.

Je connais mes limites.
C’est pourquoi je vais au-delà.

Il n’y a rien de tel qu’une victoire efficace remportée contre le désespoir ou la mort pour éloigner de nous la pensée du suicide.

Je suis petit voleur, grand faussaire, flambeur, vitrolé, dépressif, pessimiste forcené, fier, tricard, indélébile, maladroit, addict et violent.
Extrait : Les Inrockuptibles 1988

Donnez-moi une star que j’en fasse une inconnue.

Je fume, je bois, je baise. Tringle équilatéral.

La beauté est la seule vengeance des femmes.

L’envers vaut l’androgyne.

Si le Christ était mort sur la chaise électrique, tous les petits chrétiens porteraient une petite chaise autour du cou.

Si j’étais Dieu, je serais peut-être le seul à ne pas croire en moi.

Je n’ai pas un mot à dire sur le bonheur.
En ligne de mire, je ne le connais pas, ça ne m’intéresse pas.
J’ai eu des instants de bonheur avec quelques femmes, ça n’appartient qu’à moi.
Je raconte mes turbulences, mais pas mes instants de calme.
Extrait : Les Inrockuptibles 1988

Je ne me casse pas, parce que se sont les femmes que je casse.

Il faut penser au peintre japonais qui regarde une fleur pendant trois mois et la cerne en quelques secondes.

Il y a deux sortes d’hommes : les gigolos et les souteneurs.
Il y a deux sortes de femmes : les putains et les putains.

Quel est le leitmotiv militaire de l’intestin grêle?
Chaque matin, il balance:
mission accomplie, mon côlon.

Aimer les femmes en haïssant la femme :
c’est moi.

Qui promène son chien est au bout de la laisse.

Mon premier cachet, ce n’était même pas un cachet, plutôt un comprimé.

Les femmes ? Les petites, je les saute, les grandes, je les grimpe.

Et pourquoi l’amour n’aurait-il pas ses eclaireurs ?

Rendre l’âme, d’accord, mais à qui ?

Ce qui me gêne dans la jument, c’est la queue.

Qui a coulé le Titanic? Iceberg, encore un juif.

Je compte mes amis sur les doigts de la main gauche de Django Reinhardt.

J’ai toujours été déçu par mes amitiés.

La queue, c’est féminin, le con masculin. Question de genre.

Chut ! L’amour est un cristal qui se brise en silence.

Amour, hélas ne prend jamais qu’un seul m, faute de frappe, on écrit haine pour aime.

L’amour ne vaudra jamais mieux que le court temps que l’on passera à le faire.

Dieu est juif.

Je ne veux pas qu’on m’aime, mais je veux quand même.

La désespérance est un don de mec.

Pour la vie, il n’y a pas d’antidote.

Les femmes, c’est du chinois.
Les comprenez-vous ?
Moi pas.

Esprit Parano

Esprit Créatif

Esprit Mystique